Sélectionner une page

La cuisine est une vraie pièce de vie, dans laquelle nous passons de nombreuses heures chaque jour. Entre le petit-déjeuner, le goûter de l’après-midi ou le repas du soir, la cuisine doit s’adapter à la lumière naturelle afin d’apporter un éclairage toujours optimal. Pour se faire, Netovia, entreprise experte dans le plan de travail et dans l’aménagement de cuisine, nous dévoile quelques conseils pour profiter, à toute heure, d’une belle lumière dans la cuisine.

Définir une source d’éclairage principal

La cuisine se doit d’être lumineuse, et pour cela, il est recommandé de disposer d’un éclairage central, capable de diffuser efficacement la lumière à l’ensemble de la pièce. Généralement, cette source d’éclairage s’effectue grâce à un plafonnier, positionné au centre de la pièce. Mais d’autres alternatives sont possibles. Par exemple, on peut aussi opter pour une belle suspension ou pour une rampe de spots, en privilégiant un emplacement au plafond. De plus, il faut également penser à adapter cet éclairage en fonction de la taille de la pièce afin que l’intensité de la lumière soit en adéquation avec l’espace qu’elle éclaire. Le choix de l’ampoule est aussi essentiel, car cette dernière doit permettre un éclairage homogène tout en étant résistante et peu énergivore.

Compléter avec un éclairage fonctionnel

Avoir un éclairage de la pièce homogène est un premier pas pour vous aider à préparer de bons petits plats. En effet, avec le simple éclairage central, le plan de travail risque de manquer de luminosité en raison des meubles hauts, qui peuvent empêcher la diffusion de la lumière. Cependant, l’éclairage central peut être complété par des lumières plus fonctionnelles, situées dans des zones stratégiques de la cuisine. On compte trois zones principales. La première est celle du plan de travail, les experts Netovia sont d’avis à opter pour des spots encastrés ou des bandes lumineuses, fixées sous les meubles hauts. La seconde zone se situe au niveau de l’évier. Elle doit également bénéficier de la lumière d’un spot ou d’un bandeau de LED. Enfin, la zone de cuisson est se doit aussi d’être correctement éclairée. Si vous êtes équipé d’une hotte aspirante, cette dernière propose généralement une fonction d’éclairage. Si ce n’est pas le cas, il est possible de fixer un spot à éclairage directionnel, qui permet à la fois d’éclairer tout en devenant un élément de déco.

Ajouter quelques touches de lumières

Une fois que l’éclairage des zones principales de votre cuisine est effectué, vous pouvez passer aux lumières d’ambiance. Cette dernière étape permet d’apporter un côté chaleureux à votre cuisine. C’est aussi l’occasion de se faire plaisir, car tous les types de lampes sont possibles. L’aspect décoratif de votre cuisine est ainsi mis en avant car ces lumières d’appoint apporteront du style à l’ensemble de la pièce. De plus, les combinaisons d’éclairage sont nombreuses. On peut aussi bien éclairer les étagères que l’îlot central, ou encore les placards. L’objectif est de créer un espace de vie convivial qui vous donnera envie de préparer de belles recettes de cuisine.